Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

un petit récit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 un petit récit le Mer 15 Avr - 20:15

Si vous trouvez un titre, je suis preneur.


Je rentre sur le terrain avec ce creux dans l'estomac, typique. Malgré cela, une légère euphorie et une sensation de bien-être se font sentir. Le vent frais qui balaye le terrain rafraichit cette fin de matinée ensoleillée. Je tourne la tête et vois nos adversaires, choses mutantes, mélange d'hommes et de rats entrelacés de magie voir pire. Les skavens se mettent en place quant un rugissement m'agresse les oreilles, le rat ogre vient d'entrer, fou de rage, le contenir est difficile. Il se place au milieu de la ligne centrale. Sans hésitation, je vois la masse de Bog se fixé devant lui, un sourire aux lèvres. Je me place en retrait, près à choper ces saloperies de coureurs. Arrêter les receveurs trop agiles, c'est ma spécialité. Le stade s'enflamme enfin, le coup d'envoi va être donné et on botte la balle. Commencer en défense, on peut faire avec. Je jette un coup d'œil à Wigmar, mon homologue de l'autre coté du terrain. Une mission, couvrir les ailes. Les deux équipes se mettent en mouvement au coup de sifflet. Le ballon est haut, je ne le regarde pas, je cherche un coureur qui cherche à s'infiltrer. Trouvé! Je m'élance sur le flanc droit, il passe un de mes coéquipiers, je me replis, passe derrière Torn et bondit sur le frêle skaven. Sans aucun souci, je le met à terre, j'en profite pour lui péter le poignée en retombant et me relève pour chercher une nouvelle cible. Petit point de la situation en revenant dans le centre, Bog tient tête au rat-ogre et le repousse dans sa moitié de terrain. Quelques skavens à terre, la balle est loin, au fond de leur terrain, les receveurs mettent la pression. Dans notre moitié de terrain, Wigmar et Hurb tiennent bon. Mais Ulrich, un jeune, est face à deux coureurs. Je me met à accélérer pour venir percuter lourdement le plus proche, épaule dans les côtes, je le chope dans les airs et retombe lourdement l'épaule enfoncé dans sa chair. Une giclée de sang vient coloré mon casque. Je me relève doucement en fixant le second coureur. Je me sens au top de ma forme. Ulrich se bat bien, il contient le rat pendant que je me jette sur lui, genou en avant, pleine tête. L'arcade pétée, le rat s'évanouit sur place. L'arbitre regarde le jeu, à l'autre bout. J'en profite pour démettre le genou du coureur à terre. Deux coureurs de moins. Je commence à remonter le terrain, coup de sifflet, ovation du stade, les rats repartent, les humains reviennent. Premier touchdown. Un receveur en moins chez nous, Driann, très bon chasseurs de ballons, très rapide. Il va manquer.
Il reste du temps. Il faut tenir ce score jusqu'à la mi-temps. Nos receveurs sont sortis. Des trois-quart se placent autour de Bog, d'autres bloquent le passage sur les ailes. Derrière eux, nous, les blitzeurs. Je compte les skavens, neuf! Super! Le rat-ogre est toujours là, ace à l'implacable ogre, vétéran de cette équipe. Les rats se mettent en place, plus lentement. C'est parti. Aucun coureur ne franchit la ligne, il se repli autour du porteur de balle. La première ligne tient le choc. Je crie aux trois-quarts sur mon aile de monter au pressing, et ils se mettent à courir vers les coureurs qui gardent le porteur de balle. Je vois que mon centre s'enfonce dans le terrain skaven, bloquant ce passage, j'anticipe à me décalant vers la touche et au moment où les braves trois-quarts arrivent au contact, les coureurs détalent et tentent de franchir le mur humain. Je reste sur place et vois le coureur surgir sur la ligne de touche. D'un seul bond, je le place entre moi et la ligne et le pousse violemment, faisant participer notre public au match. Lui ne reviendra pas. Le pressing de mes coéquipiers est parfait, ils ont acculé le lanceur dans un coin. Il se débarrasse de la balle en la lançant au hasard. Elle tombe par terre, je repars vers la défense. Sifflet. Mi-temps.

Le vent s'est arrêter de souffler et la température à augmenter. On doit pas être loin de midi. Cette fois, on attaque. Sept rats en face, on a bien cogné. On se place, il y a des trous partout dans la défense skaven, magnifique. On regarde tous notre coach. Deux doigts levés, on passe plein centre. Bog toujours là, entouré de Wigmar et moi-même. Le lanceur au fond, les deux autres blitzeurs en protection pour se frayer un chemin jusqu'à l'en-but adverse. Et les trois-quarts sur les ailes. C'est parti. On repousse bien la première ligne sans la faire tomber. Un coup de mains des trois-quarts et c'est fait. Reste le rat-ogre, qui me surprend, m'envoie un coup de queue qui me coupe le souffle et m'assène un coup  qui transperce le plastron. Je sens sa griffe dans ma chair. Je ne peux retenir un hurlement qui déchaine Bog. Je le vois se jettait sur le monstre et entend un craquement d'os, arrachant un cri de douleur au géant poilu. Ma vue se brouille. Je me fais tirer par les pieds vers le bord du terrain. Match terminé pour moi.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: un petit récit le Mer 15 Avr - 21:47

Sympa, on s'y croirait !

Une autre, une autre !!

Voir le profil de l'utilisateur http://normandiedragonscup.forumactif.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum